Aller au contenu
Aller au menu
Accessibilité
Accueil
Actualites Aller à la recherche Plan du site Contact Mentions légales
VOUS ÊTES :

VOUS ÊTES :

  • UN NOUVEL ARRIVANT
  • UNE FAMILLE
  • UN SENIOR
  • UN JEUNE
  • UN TOURISTE
  • UN PROFESSIONNEL

Budget

Budget 2017 : ambitieux mais réaliste

Le vote du budget est un moment charnière de l’année. Ce document a été approuvé le 28 mars dernier, il traduit l’ambition et la stratégie de l’équipe : assainir les comptes de la mairie sans pression fiscale supplémentaire, tout en portant de nouveaux projets. L’équation est difficile à résoudre, particulièrement dans un contexte économique encore tendu, pourtant une fois de plus, l’équipe municipale relève le défi.

L’ABC et les chiffres du budget   

Annualité

Voté chaque année, le budget est l’acte administratif qui prévoit et autorise le maire à exécuter les dépenses et recettes. A plus long terme, il programme aussi les projets étalés sur plusieurs exercices.

Une dépense ne peut pas être engagée si elle n’a pas été inscrite. Le budget supplémentaire, approuvé au printemps, permet d’ajuster charges et ressources aux dépenses imprévues.

Equilibre 

Un budget doit obligatoirement être voté à l’équilibre parfait entre dépenses et recettes. Autrement dit on n’engage pas une dépense pour laquelle on ne dispose pas des ressources.

Sections 

Le budget communal s’articule autour de deux sections : le fonctionnement pour les dépenses courantes (charges de personnel, achat de petit matériel, entretien des bâtiments, voirie, etc), et l’investissement pour toutes les dépenses nouvelles qui ne seront réalisées qu’une seule fois (équipements, achat de gros matériel, etc).

À Salles le budget global est de 10 706 451 €

Section de fonctionnement => dépenses et recettes liées à la gestion courante de la commune : charges de personnel, fonctionnement des services, etc.

Section d’investissement => dépenses et recettes correspondant à de nouvelles actions, qui sont engagées une seule fois pour porter un projet, acquérir du matériel ou encore rembourser le capital de la dette.